Printemps sous la pluie

Pas facile d’être une abeille par les temps qui courent… Pluie, gelées tardives sur l’acacia et les fruitiers, abeilles cloîtrées en manque de pollen… Cette saison est pour le moins compliquée. Transhumance, nourrissement, apport en protéines, je fais tout ce que je peux pour pallier aux carences afin que les colonies puissent survivre et se développer. Mais clairement ce ne sera pas une année à miel. A la même période l’an dernier j’avais fait 2 récoltes. Mon travail cette année consiste à soutenir mes colonies pour ne pas qu’elles s’effondrent. Déprimant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :