Miel

Gamme de Miels

Tous nos miels sont extraits à froid, butinés par nos abeilles et récoltés par nos soins. Ils ne sont ni chauffés ni mélangés après extraction.

Les variétés disponibles dépendront des floraisons, du soleil, de la pluie, des colonies et de l’apicultrice.

Actuellement nous avons à vous proposer :

Miel de Lavande : miel acidulé au goût floral.

Miel de Lavande – Tilleul : miel au goût floral et acidulé avec une pointe de fraîcheur en fin de bouche.

Miel Toutes Fleurs : miel au goût doux et floral, plus rond en bouche.

Nous vous proposons des pots de 500g en verre à 9 euros le pot, 16 euros les deux.

RICHE EN VITAMINES, MINÉRAUX ET OLIGOÉLÉMENTS,
le miel est apprécié depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus ANTISEPTIQUES, ANTI-BACTÉRIENNES, ANTI-INFLAMMATOIRES, EXPECTORANTES, ANTIOXYDANTES,
À CONDITION DE LE CONSOMMER CRU

Chauffé au-delà de 60° le miel perd ses propriétés.

Astuce : attendez le dernier moment pour ajouter le miel à votre tisane

LE MIEL & LE MIELLAT

Le miel est produit par les abeilles à partir du nectar des fleurs. Les abeilles butinent grâce à leur langue. Puis elles se transmettent les gouttes de nectar par trophallaxie (transfert de nourriture par la bouche). En contact avec l’invertase (les enzymes présentes dans leur jabot), la transformation des sucres commence. Seules les abeilles adultes ont les enzymes nécessaires à cette transformation. Le miel est ensuite déposé dans une alvéole de cire où il est séché par le battement d’aile des abeilles restées à la ruche jusqu’à moins de 18 % d’hygrométrie afin de devenir imputrescible. Puis, cet or est stocké dans la ruche, l’alvéole est refermée par un opercule de cire afin de servir de nourriture.

MIEL = NECTAR DE FLEURS MELLIFÈRES + ENZYMES + VENTILATION

Lorsqu’elle butine l’abeille sélectionne une variété de fleurs et s’y attelle toute la journée. Si dans sa course elle croise d’autres fleurs mellifères, elle ne les butinera pas. Elle ne mélangera pas les deux nectars. Par exemple : une abeille ayant décidé qu’elle butinerait les lavandes n’ira pas butiner les fleurs de thym.

Le miellat diffère du miel en sa source. La récolte des gouttes de ce nectar passe par un nouvel intermédiaire : le puceron. Celui-ci récolte la sève des arbres qu’il régurgite par la suite. Les abeilles butinent ensuite la substance sucrée laissée sur les feuilles et la ramènent à la ruche pour la transmettre aux ouvrières qui après trophallaxie, l’assécheront et la stockeront.

%d blogueurs aiment cette page :