Traitement hivernal

Le froid est là, les abeilles hivernent. Elles ne dorment pas mais se meuvent au ralenti. La reine ne pond presque plus désormais ou peut être même qu’elle a arrêté sa ponte. Un vrai hiver c’est important pour les abeilles. La « rupture de ponte » -moment sans couvain dans la ruche- nous permet de traiter efficacement contre le varroa qui ne peut plus se cacher dans les cellules de couvain.

Je suis allée traiter un peu avant Noël. En hiver je traite par dégouttement. Je verse un sirop de sucre tiède mélangé à de l’acide oxalique entre les cadres de la ruche, incitant ainsi les abeilles à se lécher et s’épouiller. Aussi l’acide oxalique à cette dose est inoffensif pour les abeilles mais toxique pour les varroas ; laissant ainsi un peu de répit aux abeilles et à leur couvain.

Malheureusement on ne se débarrasse jamais complètement du varroa et je sais que je devrai traiter à nouveau en fin d’été l’an prochain. Le développement du varroa étant exponentiel, mon intervention sert à éviter la saturation des ruches afin que mes abeilles soient en bonne santé. Bien évidemment ces traitements se font hors miellées, c’est à dire que les cadres de miel ne sont jamais en contact avec ceux-ci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :